NABAS’K Ngoss’a Bessombè ba Sawa Duala Kamerun

5 avril, 2010

Le Ngosso

Classé dans : Non classé — nabask @ 18:27

Dans les  traditions séculaires des peuplades Bantou ,existe une forme d’expression poétique et lyrique traduisant les récits ,contes et évènements . En Afrique sud saharienne , la plus répandue est l’expression orale, le Ngosso est par excellence le mode de communication basique du chant des grands conteurs ou griots dans le grand Sawa. Étymologiquement le Ngosso tient son nom du Perroquet volatile qui , par ses aptitudes naturelles reproduit la voix humaine.

Le Ngosso était pratiqué, depuis la nuit des temps par nos ancêtres Sawa et il demeure l’élément de médiation pour dénoncer ,relater ou encore rendre hommage à un haut fait ,une bravoure ou encore, raconter une histoire.Il est à noter que dans les anciennes cours royales , étaient  organisées des soirées ou le griot enseignait par sa sagesse et par sa maîtrise du dialecte , les Minia (proverbes) et les Miango (contes) à la foule ,l’épopée la plus connue est le Jeki la Njambè’à Inono récit qui par son ampleur et sa complexité ,ne se relate nullement en une seule soirée ,à fortiori il fallait être initié pour prétendre pouvoir réciter le Jeki la Njambè . Les griots les plus célèbres furent Jo Diboko kollo ,Lobè’à Duba ,et Tiki ‘à koulè Penda.

De nos jours ,le Ngosso continue d’exercer  son pouvoir magique et mythique, sur la jeune génération et ceci ,depuis la renaissance et l’éveil culturel des années 80 , le Ngosso n’a cessé de se propager sur l’étendu du grand Sawa  et toutes les tribus du Littoral  ont chacune une expression particulière adaptée à sa phonétique .

Il existe 9 types ou formes de Ngosso mais les plus pratiquées sont : Ebanda -Enyengè -Esèku -Eyabo -Mundène -Sampa -Sobè Sobè.

Le NABAS’K est le groupe le plus médiatisé et se targue d’être le précurseur de cette culture longtemps rangée dans les oubliettes de la mémoire collective , grâce à l’éveil et au dynamisme de ses membres le NABAS’K a développé des talents fabuleux à l’ instar de : Ebo’a Bwanga Mbappè  dit   » Râteau »grand virtuose du Ngosso’Ebanda et maitre des Bélimbi ( tam tam) -Mangan M’Eben bruno  dit  » Tchouké » virtuose du Ngosso’à Sampa et maitre incontesté du Mukeng (clochette) -Dikonguè La Kwedi’à Dikonguè dit « Teddy »grand virtuose du Ngosso’à Sobè Sobè, et compositeur -Ngombè Tué Huguette ,dite « Néraldine », grande Diva du Ngosso’Enyengè et compositeur sans oublier, Moussongo Guy dit « Mouguy » virtuose du Ngosso ‘à Mundènè; et bien d’autres encore .

Depuis l’avènement du NABAS’K ,la ville de Douala seule, compte une cinquantaine de groupes ou Makando ma Ngosso .

et chaque groupe s’identifie à la Nabasatitude qui , engendra l’élégance et le sens du  professionnalisme  dans les prestations scéniques.

 

 

Humblement votre , Teddy Dikonguè

Laisser un commentaire

 

AUTEUR/COMPOSITEUR/INTERPRÈTE |
Musique en Obiou |
Fracs et Crinolines |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David whisper and you
| Stand'Art Jazz
| Choeur Marial Emmanuelle